Bio

Julien Vincenot, né en 1985 (France), est compositeur, performer et musicien-chercheur.

Il est actuellement doctorant en composition à Harvard University, sous la direction de Chaya CZERNOWIN et Hans TUTSCHKU.

Son travail, sous diverses formes — musique pour instruments et live computer, improvisation électroacoustique, musique pour film, danse et installations — a été présenté à travers l’Europe (festivals impuls, Ultraschall, ManiFeste), en Chine (Electronic Music Week à Shanghai) et aux États-Unis (New York, Cambridge).
Ses partitions sont éditées par Babelscores.

Sa production est fortement influencée par les arts visuels (en particulier le cinéma) et par le concept de morphologie (aussi bien en biologie que sémiotique). Il recourt intensivement à l’ordinateur dans sa recherche musicale, autant comme moyen d’exploration sonore que comme outil de programmation et formalisation. Ses recherches théoriques explorent les champs de l’analyse morphologique, de la morphogenèse musicale et des systèmes de génération par contraintes. Depuis 2010, il est également membre du groupe international de recherche musicale PRISMA.

En 2007, il est co-fondateur du collectif Unmapped, dédié à l’improvisation et à la performance à travers un dialogue étroit entre instruments et machines. Aujourd’hui, ce collectif à géométrie variable rassemble onze compositeurs et instrumentistes issus de différents parcours et univers musicaux. Deux disques d’Unmapped ont été édités par les labels parisiens ELLI Records et Tsuku Boshi, et la sortie d’un double-album vinyle est prévue pour 2019.

Il a étudié la musique du XXème siècle et la composition électroacoustique à l’Université Paris VIII, notamment avec Horacio VAGGIONE et José Manuel LÓPEZ LÓPEZ. Il détient un Master en théorie, recherche et création, et s’est spécialisé très tôt en informatique musicale, discipline qu’il enseigne régulièrement depuis 2014.
En parallèle de son cursus universitaire, il a étudié la composition au Conservatoire de Montbéliard, avec Jacopo BABONI SCHILINGI, Frédéric VOISIN, Lorenzo BIANCHI et Giacomo PLATINI. Il y reçoit en 2013 le 1er Prix de composition ainsi que le Prix SACEM.
Il a également participé au Cursus 1 de l’IRCAM, sous la direction artistique d’Hèctor PARRA. La pièce silent_data_corrupt pour saxophone et live computer, écrite durant le Cursus, a été récompensée en Italie (Prix spécial du Jury - Festival Di_Stanze) et en Chine (“Most Creative and Talented” Prize – Electronic Music Week).

© Photo by Aiga Ozo